Vacances en Nouvelle Aquitaine : l’embarras du choix

De mer à montagne, la Nouvelle Aquitaine tient ses promesses

La mer comme vous voulez

Prenez de la hauteur

Mettez-vous au vert

Le zoo de la Palmyre, aventure familiale !

Découvertes passionnantes au zoo de La Palmyre

Mettez-vous au vert

Vous n’aimez ni la mer, ni la montagne. Vous préférez le calme de la campagne et les paysages verdoyant. Pas de problème, vous pouvez quand même venir en Aquitaine, cette région bénie des dieux possède quelques coins de paradis qui n’attendent que vous.

Vous avez épuisé les charmes du bronzage et plus vraiment envie de vous faire secouer dans les rouleaux. Par ailleurs, la marche n’a jamais véritablement été votre truc. Dès lors, il ne vous reste plus que la campagne et la mise au vert.

 

La Dordogne : la préhistoire et la gastronomie

 

Tous les spécialistes du genre s’accordent à considérer la Dordogne comme un des hauts lieux de la préhistoire. Pour preuve, beaucoup surnomment la vallée de la Dordogne la « Vallée de la Préhistoire ». La préhistoire en Dordogne c’est notamment Lascaux, le fabuleux musée de la préhistoire aux Eyzies Tayac, etc. Mais ce département est aussi une terre de gastronomie et certains noms suffisent à titiller les papilles comme Sarlat notamment. Il suffit de fermer les yeux pour voir apparaitre confits, cèpes, etc. Quelques uns des 288 campings du département ont décidé de jouer cette carte comme le Moulin de David à Gaugeac (lien) qui proposent à ces clients un véritable restaurant gastronomique.

 

Les Landes : une bonne odeur de pins

 

ne se résument pas à de magnifiques plages avec des vagues susceptibles de vous secouer. Pour peu que vous vous enfonciez dans les terres, de belles surprises vous attendent. C’est d’abord la Forêt des Landes avec toute un monde qui s’y rattache. Le Parc Naturel des Landes de Gascogne vous permet de le découvrir avec en particulier l’Eco-Musée de Marquèze. Ce petit hameau landais reconstitué vous raconte l’histoire d’une économie qui reposait sur une activité, le gemmage, en clair la récolte de la résine des pins. Les Landes, c’est aussi le thermalisme à Dax ou Eugénie les bains mais aussi un sens aigu de la fête avec par exemple les Fêtes de Dax ou les Fête de la Madeleine à Mont de Marsan. 

 

Béarn : au pays de la poule au pot

 

Bienvenue en Béarn  sur les terres du bon roi Henri. Nombreuses sont les traces de son passage et de son histoire. A Pau c’est notamment la place Royale avec une magnifique statue du roi au panache blanc mais c’est encore et surtout le château avec une carapace de tortue qui lui aurait servi de berceau. Pendant que vous serez à Pau, promenez-vous sur le boulevard des Pyrénées, écran géant avec les Pyrénées en Cinemascope. Parmi les endroits à découvrir en Béarn, faites une halte à Oloron Sainte Marie. Outre le fait qu’il s’agisse d’une adorable petite ville, elle reste la capitale française… du béret basque avec une des dernières fabriques encore en activités. Et ce n’est qu’un tout petit aperçu.

 

Pays basque : terre des hommes

 

Vous qui rechercher du vert et du calme, vous êtes arrivés. Le Pays basque  est vert, d’ailleurs, c’est même sur le drapeau. Il vous suffit de quitter la côte et mettre le cap sur les montagnes et la frontière. Ongi Etorri (bienvenue) à Saint Jean Pied de Port et sa vieille ville, étape sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. A dix kilomètres, vous entrerez dans une petite commune entourée de vignes, Saint Etienne de Baigorry. Vous pourrez aussi faire halte à Espelette, capitale du piment ou à Itxassou celle de la cerise noire, vous savez celle qu’on trouve dans le gâteau basque ou qui magnifie le fromage de brebis. Promenez-vous à la rencontre de cette terre et de cette culture. Le seul risque qu’on court en allant passer ses vacances au Pays Basque, c’est d’en tomber amoureux et d’avoir envie de revenir.